Vision et mission

BUILD SOLIDARITY : L’ESPRIT D’ENTREPRISE
AU SERVICE DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL

Construisons la solidarité de demain. Ouvrons des passerelles entre l’économie classique et les économies culturelle, sociale et solidaire. Faisons le pari de la convergence plutôt que celui de l’opposition. Effaçons la frontière entre « profit » et « non profit ». Faisons de l’esprit d’entreprise et de la capacité d’innovation deux moteurs d’une économie plus juste et plus solidaire.

01
L’économie sociale et solidaire: quelques chiffres clés
02
La mutation de l’économie sociale et solidaire
03
Intérêt général et énergie entrepreneuriale
04
Le savoir-faire et les atouts d’Equanity
05
Les solutions d’Equanity
10%

du PIB français

230.000

établissements employeurs

2.300.000

salariés

600.000

recrutements d’ici 2020

Ces dix dernières années, la part de l’économie sociale et solidaire dans l’économie globale s’est fortement développée.
C’est la conséquence d’une triple évolution.

Évolution des modèles économiques Associations, fondations, fonds de dotation, entreprises solidaires, entrepreneurs sociaux, fonds d’impact investing… Les acteurs se diversifient et les modèles sont de plus en plus hybrides, alliant ressources propres, subventions publiques et financements privés.
Évolution des pratiques philanthropiques La philanthropie « de charité » se mue en philanthropie « d’investissement », ce qui modifie en profondeur les attentes en termes d’implication et de reporting, et les options en termes de financement.
Évolution du marché du travail Une nouvelle génération arrive, plus sensible à la responsabilité sociale des entreprises. Elle est mieux formée, mieux armée, pour conduire des initiatives au service de l’intérêt général.

Notre forte conviction : l’esprit d’entreprise et la capacité d’innovation sont aujourd’hui deux leviers majeurs pour la mise en œuvre et la réussite d’actions d’intérêt général. Il est en effet possible – et même nécessaire – d’entreprendre et d’innover pour développer l’économie sociale et solidaire.

Dans un monde en constante et profonde mutation, il n’est pas question d’appliquer toujours les mêmes schémas, ni d’obéir toujours aux mêmes modèles… Il nous faut, au contraire :

  • – Inventer de nouvelles réponses aux problématiques de notre temps
  • – Proposer de nouveaux services pour aider les plus démunis à se construire
  • – Créer de nouveaux produits qui améliorent la qualité de vie de nos concitoyens
  • – S’appuyer sur de nouveaux modèles économiques qui profitent à toute la société
  • – Proposer une nouvelle façon de penser la solidarité, une nouvelle manière d’agir pour le Bien Commun

C’est le rôle de tous les acteurs qui agissent pour relever les défis du monde contemporain, qui travaillent à la compensation des déséquilibres créés par nos sociétés contemporaines.

Un accompagnement « sur mesure »
Equanity possède une expertise unique pour proposer une réponse appropriée à chaque demande. Nous avons le souci constant d’apporter des solutions personnalisées, dans une relation de forte proximité. Nous formulons ainsi des réponses stratégiques et opérationnelles « sur mesure » pour chaque problématique et pour chaque recherche de financements privés.

Une approche ouverte
L’économie sociale et solidaire doit de plus en plus faire appel à des financeurs privés, appelés à passer du statut de « donateurs » à celui de véritables « investisseurs sociaux ». Dans cette perspective, Equanity propose de permettre la rencontre entre les acteurs de l’économie sociale et solidaire d’une part, et leurs investisseurs potentiels, aux profils de plus en plus divers, d’autre part. Comment, ensemble, avoir le plus d’impact possible sur les problématiques identifiées, tout en s’appuyant sur des modèles économiques pérennes ? C’est à cette question qu’Equanity propose de répondre, au delà des frontières habituelles entre organisations « non-profit » et « commerciales ».

Une grande expérience des donateurs et des « investisseurs sociaux »
Grâce au parcours de ses fondateurs, Equanity a une connaissance très précise des grands mécènes, philanthropes et donateurs individuels, issus des leaders du monde économique et des grandes fondations familiales. Nous connaissons les causes auxquelles ils sont sensibles, ainsi que leurs attentes et habitudes philanthropiques.

Notre mission : insuffler un esprit d’entreprise et d’innovation parmi les acteurs de l’économie sociale et solidaire. Notre travail s’inscrit dans un objectif concret : optimiser la mobilisation de fonds privés.

Voici les grandes lignes de notre méthode.

Le conseil en stratégie de développement
Nous travaillons à toujours diversifier les sources de financement.
Notre expertise dans ce domaine s’adresse à la fois aux institutions culturelles, sociales ou médicales d’une part, et aux entreprises sociales d’autre part. Nous prenons en compte la nature de chaque projet, et nous nous adaptons aux spécificités administratives ou juridiques de chacun. Nous pouvons également accompagner les entreprises ou les individus qui souhaitent définir ou améliorer leur stratégie philanthropique ou de mobilisation.

L’accompagnement dans la levée de fonds
Nous mettons concrètement en œuvre des campagnes de levées de fonds, depuis l’identification des mécènes potentiels jusqu’à la signature des conventions et au suivi des contreparties.

01. L’économie sociale et solidaire: quelques chiffres clés
10%

du PIB français

230.000

établissements employeurs

2.300.000

salariés

600.000

recrutements d’ici 2020

02. La mutation de l’économie sociale et solidaire

Ces dix dernières années, la part de l’économie sociale et solidaire dans l’économie globale s’est fortement développée.
C’est la conséquence d’une triple évolution.

Évolution des modèles économiques Associations, fondations, fonds de dotation, entreprises solidaires, entrepreneurs sociaux, fonds d’impact investing… Les acteurs se diversifient et les modèles sont de plus en plus hybrides, alliant ressources propres, subventions publiques et financements privés.
Évolution des pratiques philanthropiques La philanthropie « de charité » se mue en philanthropie « d’investissement », ce qui modifie en profondeur les attentes en termes d’implication et de reporting, et les options en termes de financement.
Évolution du marché du travail Une nouvelle génération arrive, plus sensible à la responsabilité sociale des entreprises. Elle est mieux formée, mieux armée, pour conduire des initiatives au service de l’intérêt général.
03. Intérêt général et énergie entrepreneuriale

Notre forte conviction : l’esprit d’entreprise et la capacité d’innovation sont aujourd’hui deux leviers majeurs pour la mise en œuvre et la réussite d’actions d’intérêt général. Il est en effet possible – et même nécessaire – d’entreprendre et d’innover pour développer l’économie sociale et solidaire.

Dans un monde en constante et profonde mutation, il n’est pas question d’appliquer toujours les mêmes schémas, ni d’obéir toujours aux mêmes modèles… Il nous faut, au contraire :

  • – Inventer de nouvelles réponses aux problématiques de notre temps
  • – Proposer de nouveaux services pour aider les plus démunis à se construire
  • – Créer de nouveaux produits qui améliorent la qualité de vie de nos concitoyens
  • – S’appuyer sur de nouveaux modèles économiques qui profitent à toute la société
  • – Proposer une nouvelle façon de penser la solidarité, une nouvelle manière d’agir pour le Bien Commun

C’est le rôle de tous les acteurs qui agissent pour relever les défis du monde contemporain, qui travaillent à la compensation des déséquilibres créés par nos sociétés contemporaines.

04. Le savoir-faire et les atouts d’Equanity

Un accompagnement « sur mesure »
Equanity possède une expertise unique pour proposer une réponse appropriée à chaque demande. Nous avons le souci constant d’apporter des solutions personnalisées, dans une relation de forte proximité. Nous formulons ainsi des réponses stratégiques et opérationnelles « sur mesure » pour chaque problématique et pour chaque recherche de financements privés.

Une approche ouverte
L’économie sociale et solidaire doit de plus en plus faire appel à des financeurs privés, appelés à passer du statut de « donateurs » à celui de véritables « investisseurs sociaux ». Dans cette perspective, Equanity propose de permettre la rencontre entre les acteurs de l’économie sociale et solidaire d’une part, et leurs investisseurs potentiels, aux profils de plus en plus divers, d’autre part. Comment, ensemble, avoir le plus d’impact possible sur les problématiques identifiées, tout en s’appuyant sur des modèles économiques pérennes ? C’est à cette question qu’Equanity propose de répondre, au delà des frontières habituelles entre organisations « non-profit » et « commerciales ».

Une grande expérience des donateurs et des « investisseurs sociaux »
Grâce au parcours de ses fondateurs, Equanity a une connaissance très précise des grands mécènes, philanthropes et donateurs individuels, issus des leaders du monde économique et des grandes fondations familiales. Nous connaissons les causes auxquelles ils sont sensibles, ainsi que leurs attentes et habitudes philanthropiques.

05. Les solutions d’Equanity

Notre mission : insuffler un esprit d’entreprise et d’innovation parmi les acteurs de l’économie sociale et solidaire. Notre travail s’inscrit dans un objectif concret : optimiser la mobilisation de fonds privés.

Voici les grandes lignes de notre méthode.

Le conseil en stratégie de développement
Nous travaillons à toujours diversifier les sources de financement.
Notre expertise dans ce domaine s’adresse à la fois aux institutions culturelles, sociales ou médicales d’une part, et aux entreprises sociales d’autre part. Nous prenons en compte la nature de chaque projet, et nous nous adaptons aux spécificités administratives ou juridiques de chacun. Nous pouvons également accompagner les entreprises ou les individus qui souhaitent définir ou améliorer leur stratégie philanthropique ou de mobilisation.

L’accompagnement dans la levée de fonds
Nous mettons concrètement en œuvre des campagnes de levées de fonds, depuis l’identification des mécènes potentiels jusqu’à la signature des conventions et au suivi des contreparties.